REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Accord de pêche RIM-UE: Refus de décaissement de l'Ue avant l’analyse du rapport d’utilisation du fonds d’appui !

 

Les négociateurs européens et mauritaniens se sont séparés à Bruxelles sans trouver une issue au blocage des négociations de partenariat de pêche, a appris mardi mauriweb.info de source officielle.

Les deux parties qui se sont retrouvés les 9 et 10 ocotbre 2014 dans la capitale belge n'ont pas pu aplanir leurs divergences tant en ce qui concerne la contrepartie financière ainsi que sur l'utilisation par les autorités de Nouakchott du fonds d'appui au secteur dans le cadre de l'ancien protocole 2012-2014.

La Délégation mauritanienne était présidée par Cheikh Ould Baya, Conseiller Technique du Ministre des Pêches et de l'Economie Maritime alors que la délégation de l'Union européenne était présidée par M. Roberto Cesari, Chef d'UnitéAccords bilatéraux et contrôle des pêches.

Si les deux parties ont réitéré leur désir de transparence et de préservation de la ressource, force est de constater que le dernier round de négociation s'est soldé par un énième échec notamment par le refus de l'Union Européenne à procéder à un nouveau décaissment lorgné par Ould Baya pour la période 2012-2014. L'Ue européenne a notamment rappelé qu'elle attendrait d'analyser le rapport synthétique de mise en oeuvre de l'appui sectoriel 2008-2012.

Le document synthétique retrace, rappelle-t-on, les utilisations par les autorités mauritaniennes du fonds d'appui. Plusieurs zones d'ombre émaillent justement l'affectation de ces fonds.

Par ailleurs, l'union européenne estime que la "proposition initiale" relative au droit d'accès, soit 45 millions d'euros, devrait être revue à la baisse compte-tenu des possibilités de pêche pour prendre "pleinement en considération l'utilisation du protocole en cours" et notamment en notamment en ce qui concerne la capture des petits pelagiques.

 

L'Ue précise également "que cette réduction est également rendue nécessaire pour garantir la préservation de ces stocks, compte tenu du niveau de reliquat disponible tel qu'estimé par le Comité scientifique conjoint et de I'arrivée de nouveaux acteurs dans cette pêcherie".

 

"Elle rappelle aussi que cette offre pour l'accès serait complétée par un appui sectoriel substantiellement accru, visant à soutenir les orientations stratégiques de la Mauritanie afin d'augmenter les retombées socio-économiques du secteur des pêches".

 

Pour la partie mauritanienne, en revanche, elle estime que la proposition de la "partie européenne de 45 millions d'Euros, (qui est) identique à celle avancée au début des négociations ayant abouti à la conclusion du protocole 2012-2014, reste très en-deça de ses attentes". Et la délégation mauritanienne d'insister sur de l'argent frais qui irait directement dans ses comptes refusant «l'amélioration » de l'appui sectoriel au détriment du droit d'accès. En fait, la partie mauritanienne, tente de de se soustraire au droit de regard que l'Ue a sur les utlisations de l'appui sectoriel. Une manne qui a permis, parfois, aux autorités mauritaniennes de piocher dans ces fonds soit pour des raisons inavouables, soit pour des commandes opaques.

 

Pour la délégation mauritanienne, "le protocole actuel est jugé mutuellement avantageux, parce qu'aucune des parties n'a demandé à bénéficier de la clause de dénonciation tout en rappelant que "les 67 millions d'Euros correspondant à la compensation financière actuelle ne sont pas payés seulement pour les quotas alloués (300 000 tonnes etc), mais pour l'accès à une zone de pêche riche...".

Enfin dans le Pv signé à Bruxelles, le 10 octobre 2014, les deux parties notent qu'en "l'absence de convergence de vues, les deux parties concluent que les négociations sont suspendues pour leur permettre de procéder aux consultations internesnécessaires".

La réunion a été levée sine dié tout en promettant que les deux parties fixeront ultérieurement un nouveau round.

Jedna DEIDA (Le Quotidien de Nouakchott et mauriweb.info)



15/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres