REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Mauritanie-Démarrage des travaux des journées de lancement et d'évaluation des guides sectoriels de pêche

 

Les travaux de lancement et d'évaluation des guides sectoriels d'appui au secteur des pêches du programme EDES-COLEACP ont débuté lundi à Nouakchott.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par la secrétaire générale du ministère des pêches et de l'économie maritime, Mme Khadija Mint Bouka, qui a indiqué que parmi les priorités du gouvernement, figurent l'importance accordée à la valorisation des ressources nationales halieutiques, l'augmentation de leurs revenus et la généralisation de leurs profits. Pour ce faire, a-elle dit, plusieurs mesures visant à débarquer les produits de pêche sur le sol national, à encourager leur valorisation et leur transformation pour leur donner une plus grande valeur ajoutée ont été prises avant de les mettre sur les marchés de consommation. La secrétaire générale a souligné que pour atteindre cet objectif il était indispensable d'accorder un intérêt particulier aux domaines de contrôle sanitaire et de qualité. Elle a aussi précisé que le protocole d'accord signé en 2012 entre le ministère des pêches et de l'économie maritime et le programme "EDES" au profit de l'office national de contrôle sanitaire des produits de la pêche et la fédération nationale de la pêche constitue un appui important par son apport dans la formation, l'amélioration des expertises et le renforcement des capacités.

Le représentant de l'Union Européenne, M. Pedro Rodriguez s'est félicité , de son côté, du riche partenariat qui unit la Mauritanie et l'UE dans le secteur des pêche avant de révéler que le protocole de pêche entre notre pays et l'UE, qui a été paraphé le 10 juillet 2015, sera bientôt lancé. Il a précisé que le secteur des pêches en Mauritanie est maintenant plus solide pour vendre sur le marché européen et pour attirer les investisseurs.

Pour sa part, le président de la fédération de pêche, M. Mohamed Lemine Ould Hamoud a précisé que le secteur des pêches qui dépend à plus de 90 % de débouchés extérieurs, n'a d'autres choix que d'assimiler et de respecter les normes sanitaires et de qualité de premier ordre pour garantir l'écoulement des produits dans les meilleurs conditions sur un marché dominé par une économie mondiale de plus en plus intégrée et toujours plus exigeante et concurrentielle. Il a noté que pour s'affirmer face à la compétitivité internationale, le secteur de la pêche a besoin d'une politique rationnelle et innovante avant de souhaiter que la stratégie de développement du secteur des pêche pour la période 2015-2019 lui donne plus de chance d'atteindre ses objectifs. La représentante du programme EDES, Mme Bénédicte Werner s'est déclarée heureuse de participer à la cérémonie de distribution des guides sur les normes de qualité et les capacités de sécurité sanitaire des produits de pêche.

La cérémonie s'est déroulée en présence de la secrétaire générale du ministère du commerce, de l'industrie et du tourisme et le président de la chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Mauritanie.


Ami



26/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 65 autres membres