REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Les autorités et Polyhondone rediscutent leur convention

La convention signée en juin 2011, entre l’Etat mauritanien et la société chinoise polyhondone, pour une enveloppe de 100 millions Usd, est actuellement en renégociation après la suspension des activités de la société chinoise. Cette dernière n’avait pas respecté ses engagements contractuels, a-t-on appris, mardi, de source du ministère de la pêche et de l’économie maritime.

Mise à mal avec ses partenaires européens, pour la reconduction de l’accord de partenariat de pêche, à cause des facilités discriminatoires accordées à la société chinoise, la Mauritanie, qui devait bénéficier de l’arrivée de bateaux de pêche pélagique, courant 2012 (voir image programme du protocole) , avait encore donné 5 licences de pêche aux céphalopodes à l’entreprise chinoise, en 2012. Mais l’arrivée, sans cesse, reculer de ces bateaux de pêche pélagique a véritablement servi de pomme de discorde entre les deux parties.

Dessaisi du dossier, après son bras de fer avec les chinois, et leur représentant Mohamed Ould Abdellahi Ould Yaha, au sujet des licences de pêche aux céphalopodes, le ministre avait «transmis» le dossier de Polyhondone à son conseiller, Cheikh Ould Baya, qui mène actuellement les négociations avec la partie chinoise.

Selon certains observateurs, la pêche expérimentale opérée par les chinois utilisant des engins de pêche sélectif (senneurs, caseyeurs…), n’ayant pas donné les résultats escomptés, ces derniers tenteraient -par le retard répété de l’acheminement des bateaux de pêche pélagique- à forcer la main aux autorités mauritaniennes, pour utiliser des engins de pêche qui lui assureraient une meilleure rentabilité pour son investissement, tout comme ils lorgneraient aussi un accès plus important aux céphalopodes.

La convention, rappelle-t-on, d’une durée de 25 ans et accordant des avantages fiscaux et d’établissement énormes à la partie chinoise, est à l’origine d’une véritable polémique en Mauritanie où le rapport avec un troc d’armement lourd revient de plus en plus sur la scène.

http://www.mauriweb.info/news/



08/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres