REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

La Commission propose les possibilités de pêche applicables pour 2012

La Commissioneuropéenne a présenté aujourd'hui sa première proposition établissant les possibilités de pêche applicables pour l'année 2012 à certains stocks de l'Atlantique et de la mer du Nord. Cette proposition fixe les niveaux des totaux admissibles des captures (TAC) et de l’effort de pêche pour les stocks halieutiques gérés exclusivement par l’Union européenne et ne s'applique pas aux stocks gérés avec des pays tiers. Sur la base des avis scientifiques,la Commissionpropose de relever les TAC pour 9 stocks (certains stocks de cabillaud, de baudroie, de hareng, d'églefin, de merlu, de sole, de cardine et de langoustine) et de les réduire pour 53 stocks. En ce qui concerne les stocks de cabillaud de l'Ouest de l'Écosse, de la mer d'Irlande et du Kattegat,la Commissionpropose qu’aucune activité de pêche n'ait lieu en 2012, compte tenu de l'état critique de ces stocks. Les modifications proposées représenteraient une réduction globale des TAC (en poids) de 11 % par rapport à l'année 2011. Le but dela Commissionest de fixer les TAC à des niveaux fondés sur des données scientifiques afin de contribuer à la reconstitution des stocks et à la durabilité de la pêche à long terme. [...]

Les limites de captures proposées se fondent sur les avis scientifiques du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM) et du comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP). Les parties prenantes ont également été consultées sur la base du document de consultation de la Commissiondaté de mai (IP/11/638).

L'objectif final dela Commissionest que tous les stocks soient pêchés à des niveaux durables, c'est-à-dire dans le respect du rendement maximal durable (RMD ou MSY en anglais), à l'horizon 2015; cet engagement, pris par l'UE devant la communauté internationale, constitue également un pilier essentiel de la réforme proposée dela PCP.

Afin de contribuer à la réalisation du RMD d'ici 2015, le Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM), chaque fois qu'il le peut, élabore d'ores et déjà ses avis scientifiques dans cette perspective. En outre, des plans de gestion pluriannuels sont en train d'être mis en place pour tous les grands stocks commerciaux. Les stocks gérés de cette manière ont tendance à évoluer plus favorablement que ceux qui sont soumis à des décisions à court terme.

Source: Commission européenne



03/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres