REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

La CE veut interdire l'enlèvement des nageoires de requin en mer

La Commission européenne a proposé le 21 Novembre d'interdire, sans aucune exception, la pratique de l'enlèvement des nageoires de requin à bord des navires de pêche. Cette pratique consiste à couper les nageoires – souvent quand le requin est encore en vie - et à rejeter en mer le reste du corps. La Commission propose d'imposer désormais à tous les navires pêchant dans les eaux de l'UE et à tous les navires de l'UE pêchant dans le monde l'obligation de débarquer les requins avec les nageoires attachées au corps. Afin de faciliter le stockage et la manipulation à bord des navires, les pêcheurs seront autorisés à trancher partiellement chaque nageoire et à la replier contre la carcasse du requin. L’objectif des nouvelles règles est de mieux protéger les populations vulnérables de requins dans les océans du monde.

La proposition de la Commission renforce la législation en vigueur de l'UE interdisant l'enlèvement des nageoires de requin, qui permet, à titre dérogatoire et sous certaines conditions, d'enlever les nageoires à bord du navire et de débarquer les nageoires et les carcasses des requins dans des ports différents. La Commission propose que cela ne soit désormais plus possible. Par conséquent, les États membres de l'UE ne seront plus autorisés à délivrer des permis de pêche spéciaux autorisant les navires battant leur pavillon à enlever les nageoires de requin à bord. […]

Les requins sont généralement très vulnérables à la surexploitation, étant donné leur croissance lente, leur maturité tardive et le faible nombre de jeunes par naissance. Au cours de ces dernières années, certaines populations de requins ont été gravement menacées à la suite d'une progression spectaculaire de la demande de produits dérivés du requin, en particulier des nageoires.

Le règlement en vigueur de 2003 relatif à l'interdiction de l’enlèvement des nageoires de requin établit une interdiction générale de la pratique de l'enlèvement des nageoires, mais autorise, à titre dérogatoire et sous certaines conditions, l'enlèvement des nageoires à bord et le débarquement des nageoires et des carcasses dans des ports différents, pour autant que le poids des nageoires n'excède pas 5 % du poids vif des requins capturés. […]

Les navires congélateurs espagnols et portugais sont les premiers concernés par les nouvelles règles proposées, étant donné que la plupart des permis autorisant la transformation à bord sont délivrés par l'Espagne et le Portugal. En prévoyant que les nageoires de requin peuvent être partiellement tranchées et repliées contre la carcasse, il est tenu compte des préoccupations légitimes du secteur de la pêche concernant le stockage et la manipulation.

Source: Commission européenne via CTA

 



29/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres