REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

NDB : Festival du Patrimoine Halieutique, des pas encore loin de conduire à l’objectif

Selon les informations rapportées dans la presse, une deuxième édition du Festival du Patrimoine Halieutique s’est déroulée à Nouadhibou du 07 au 09 décembre 2012 en présence du Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime et avec la participation de plusieurs institutions et exposants de produits et thèmes liés à la mer et à ses services et usages.

Pour bien comprendre ce que devraient être, dans le temps, les objectifs de cette manifestation et les attentes des populations normalement ciblées, il serait opportun de commencer par rappeler d’abord les définitions d’un festival et du patrimoine en général.

Dans les documents de référence à ce sujet, le festival « est une manifestation à caractère festif, organisée à époque fixe (annuellement, le plus souvent) autour d'une activité liée au spectacle, aux arts, aux loisirs, etc., d'une durée de plusieurs jours ». Au départ, le festival était une fête musicale populaire à vocation charitable et politique et puis on a associé,  après les malheurs causés par les deux guerres mondiales, les échanges artistiques à la promotion de l'idéal de la paix.

La remise de trophées, de prix et récompenses diverses à cette occasion, a garantie la préservation de ce genre de manifestations et son développement continu, visible à travers l’accroissement du nombre de festivals organisés annuellement et la diversité des thèmes abordés tant à l’échelle d’un pays qu’à celle des villes et collectivités au sein d’un même pays.

Pour les mêmes références auxquelles est faite allusion plus haut, le patrimoine est, au sens large, « l’héritage commun d'un groupe ou d'une collectivité qui est transmis aux générations suivantes ». Celui-ci peut être de nature très diverse : culture, histoire, langue, système de valeurs, monuments, œuvres artistiques...

En ce qui concerne particulièrement le patrimoine halieutique, il englobe, en plus des activités et méthodes qui ont trait à la pêche (halieutique), la culture, l’histoire, le tourisme et les activités économiques, liés à la mer, à ses diverses richesses et aux populations qui colonisent l’espace maritime et en dépendent pour leur survie.

S’agissant de la présente édition du festival halieutique dont il est question, l’objectif affiché par ses initiateurs semble consister à vulgariser la culture et le patrimoine marins. Serait-ce alors un espace supplémentaire que les départements ministériels chargés de la promotion de la culture, du tourisme et de la pêche doivent exploiter, ensemble, pour faire connaitre:

  1. L’histoire de nos côtes mauritaniennes depuis le passage des premiers explorateurs des temps anciens jusqu’à l’indépendance du pays  (allemands, portugais, espagnols, français) et les activités développées sur cet espace à de telles époques (comptoirs, forts, colonisation, etc.) ;
  2. Les politiques et stratégies mises en œuvre par la Mauritanie depuis l’indépendance à nos jours (de …, Nouvelle Politiques de Pêche de 1979, …au dernier CSLP III pour la période 2011-2015). Il s’agit notamment de faire ressortir d’un côté, le rôle du secteur des pêches dans le développement socioéconomique du pays (recettes budgétaires, apport en devises, opportunités d’emploi, contribution à la politique nationale de lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, etc.) et de l’autre, les défis auxquels fait encore face ce secteur pour répondre aux attentes des acteurs privés, de l’Etat (populations mauritaniennes) et des partenaires au développement ;
  3. Les spécificités historiques et actuelles des populations Imraguen (origine, savoir et savoir-faire traditionnels, transformations subies au cours des temps, risques de disparition aujourd’hui des caractéristiques propres à ces groupes humains, c'est-à-dire la disparition des éléments distinctifs et reconversion et puis dissimulation dans le reste de la société, etc.) ; 
  4. Les différentes manières de valorisation des ressources halieutiques et du génie des populations riveraines anciennes ou nouvelles (produits élaborés et transformés, métiers créés, art d’utilisation des matériaux issus de la mer, chants et musiques, écotourisme, tourisme culturel, etc.) ; 
  5. Les attentes des professionnels du secteur, de certains groupes tels que les Imraguen et les N’Diagolais, des populations des villes côtières (Nouadhibou, Nouakchott) et enfin, du reste des populations mauritaniennes; ces attentes étant en fonction du profil de chacun et de l’angle sous lequel ce festival est vu. Par exemple, nombreux sont ceux qui souhaiteraient voir expliciter le rôle de la promotion de tout patrimoine dans l’unité nationale et la paix sociale, et celui des aires marines (PNBA, Baie de l’Etoile, etc.) dans la protection des ressources halieutiques en général et de la biodiversité, dans les milieux marins, en particulier.

En somme, il est temps de s’éloigner, lors de ce genre d’occasions, des anciens stands où on se limite à exposer des spécimen des principales espèces commerciales, des matériels et équipements de pêche fabriqués par des entreprises étrangères, des dépliants de publicité pour une société ou de présentation des missions et tâche d’une institution publique, etc.

Alors, l’évaluation de la première et de la deuxième édition du ‘’Festival du Patrimoine Halieutique’’ devrait normalement se faire plutôt à l’aune de réalisations par rapport aux cinq (5) points définis plus haut. A présent, ces éditions n’ont constitué, aux yeux de beaucoup d’observateurs, que des pas timides sur une voie devant conduire à un objectif encore flou dans l’esprit des initiateurs et organisateurs.  

S’inspirer aussi du fameux ‘’Festival Filets Bleus’’ de Concarneau (Bretagne/France) et de manifestations similaires, peut enfin aider les concernés dans l’organisation des prochaines éditions du Festival du Patrimoine Halieutique et dans la création d’autres festivals dans d’autres villes et collectivités sises sur le long de notre côte.

 

Dr Sidi El Moctar Ahmed Taleb



13/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres