REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Démarrage à Nouadhibou d'un atelier sur la mariculture à Nouadhibou

 L'Institut Mauritanien de recherche océanographique et de pêche à Nouadhibou a abrité, dimanche matin un atelier sur la mariculture en Mauritanie.
Participent à cette rencontre qui dure trois jours les secteurs concernés, certains acteurs privés intervenant dans le domaine de la pêche, des organisations non gouvernementale nationales et internationales et des représentants du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie.
L'atelier, qui est organisé par l'institut mauritanien de recherche océanographique et de pêche, en collaboration avec le bureau mauritanien d'inspection des produits de pêche, la fédération nationale de pêche et la coopération allemande, vise à concevoir une nouvelle stratégie pour le développement de ce secteur, partant de l'expérience de certains pays voisins dans le domaine de la pisciculture.
Les participants à l'atelier examineront un certain nombre de sujets relatifs à la mariculture dans le monde, l'organisation et le cadre juridique de la pisciculture, la mariculture en Mauritanie: réalité et résultats.
Dans un mot prononcé pour la circonstance, le conseiller technique du ministre des pêches et de l'économie maritime, M. Mohameden Vall Ould Abdi a indiqué que cet atelier n'est pas seulement un forum pour l'échange d'informations sur la mariculture mais aussi une occasion d'analyser et d'étudier les perspectives de cette orientation et de présenter des recommandations dans le domaine de l'enseignement et de la recherche scientifique dans le but de mettre en place une stratégie nationale de mariculture en Mauritanie dans les plus brefs délais.
Il a ajouté que cette stratégie doit tenir en compte des possibilités et de la disponibilité de l'Etat et du secteur privé pour que cette activité contribue au développement du Produit Intérieur Brut de façon efficace.
Le conseiller a en outre indiqué que l'industrie de la mariculture a connu un développement très rapide dans le monde au cours des 40 dernières années, soulignant que les premières expériences à Nouadhibou ont montré que la mariculture a des perspectives prometteuses.
De son côté, le directeur adjoint de l'institut mauritanien de recherche océanographique et de pêche, M. Mahfoudh Ould Taleb Sidi a insisté sur l'importance de cet atelier, le premier de son genre en Mauritanie.


Source Ami



16/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres