Rejoprao-Mauritanie! Pour une pêche durable

Rejoprao-Mauritanie! Pour une pêche durable

Protéger la mer pour assurer les emplois d’aujourd’hui et de demain: Promopêche lance un programme d’éducation environnementale à Nouadhibou en Mauritanie

Au mois d’avril, 42 enseignants d’écoles primaires de la ville mauritanienne de Nouadhibou ont été formés pour développer le « Programme d’éducation environnementale portant sur la Réserve Satellite du Cap Blanc (RSCB) ».

Destinée aux élèves de Nouadhibou, cette activité fait partie du module de sensibilisation du programme Promopêche, en particulier la composante exécutée à travers l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). Le programme Promopêche, financé par l’Union Européenne et l’Allemagne, est exécuté par l’AECID, la Coopération technique allemande (GIZ) et le Bureau International du Travail (BIT) et a pour but la création d’emplois durables dans le secteur de la pêche artisanale. La sensibilisation à une pêche responsable qui préserve l’environnement et les ressources de la mer est un élément fondamental du programme.

La Réserve Satellite du Cap Blanc (RSCB), située à l’extrême sud de la péninsule du Cap Blanc, au Nord de la Mauritanie, est l’un des espaces naturels les plus importants de ce pays. Les eaux qui baignent la péninsule du Cap Blanc font partie de la zone de pêche de l’Atlantique oriental. Il s’agit sans aucun doute de l’une des plus importantes au monde, autant par la quantité d’espèces pêchées que par leur abondance. Parmi cette grande biodiversité se distingue la présence du phoque moine, l’un des dix mammifères les plus menacés sur la planète. Le Cap Blanc jouit, en outre, de conditions uniques pour le repos des oiseaux migrateurs lors de leurs trajets entre l’Afrique et l’Europe. A côté de ces enjeux environnementaux, la ville de Nouadhibou, située aussi sur la péninsule du Cap Blanc, est souvent considérée comme la capitale économique de la Mauritanie, avec la pêche comme activité principale. Une pêche qui doit devenir de plus en plus respectueuse de l’environnement pour assurer sa durabilité.

 

mr04_-_enseignants_2.jpg

La Réserve Satellite du Cap Blanc compte un circuit balisé comprenant une série de panneaux qui expliquent certains des aspects les plus intéressants, tels que l’importance de la préservation des mers et des océans, la pêche comme ressource vitale pour la Mauritanie et le rôle des réserves marines. Une exposition, organisée au Centre des visiteurs, permet de mieux connaître cet espace protégé et le rôle que nous jouons tous dans la conservation du patrimoine mauritanien.

Cet environnement fait de ce lieu un espace idéal pour développer des activités d’éducation environnementale dirigées aussi bien aux élèves, parmi lesquels beaucoup des fils et filles de pécheurs qui trouveront des emplois dans le secteur, qu’au reste de la population.

Francisco José Guerra Rosado, expert espagnol en éducation environnementale et communication, a proposé aux 42 enseignants un cours théorique assorti d’une visite de la RSCB.

Pendant le cours, les enseignants mettent en pratique toutes les activités prévues, afin qu’ils puissent ensuite à leur tour guider les activités pensées pour les enfants. Comme matériel de soutien, les professeurs disposent d’un guide du professeur et d’un manuel d’éducation environnementale. Un cahier d’activités adaptées à 2 niveaux éducatifs a été conçu pour les élèves.

Suite à la formation, les activités scolaires ont débuté. Un total de 180 enfants des écoles de Nouadhibou, âgés de 8 à 14 ans, ont déjà pris part au programme éducatif de la Réserve Satellite de Cap Blanc.

La Direction Régionale de l’Enseignement National (DREN) a joué un rôle primordial pendant la formation et les activités avec les enseignants.

Le bilan de cette première formation s’est révélé très positif, au regard de l’intérêt dont les professeurs ont fait preuve envers la thématique environnementale, ainsi que leur motivation et leur participation à toutes les activités.

L’objectif des formations prévues dans le cadre de ce projet et consacrées aux professeurs est que ceux-ci disposent des connaissances et des outils éducatifs nécessaires pour introduire la thématique environnementale, à travers un programme d’activités conçues autour des espaces protégés, tels que la Réserve Satellite du Cap Blanc et la Baie de l’Étoile. La formation permet aux professeurs d’acquérir les connaissances nécessaires pour diriger les activités, autant pendant le cours que pendant la visite des espaces naturels en toute autonomie et avec les matériels didactiques de soutien nécessaires.

Source Page FB Délégation Ue en Mauritanie



09/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres