REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Produits halieutiques : LES EAUX IVOIRIENNES FONT L’OBJET DE PILLAGES

Faute de moyens efficaces de surveillance, les eaux territoriales ivoiriennes font l’objet de pillages par des navires étrangers. En tout cas, selon les experts ce sont des bandes de poissons qui sont illicitement pêchées.

De sources proches des affaires maritimes ivoiriennes, de façon fréquente des bateaux clandestins pêchent dans les eaux territoriales de la Côte d’Ivoire. Selon les experts, ces navires opèrent de préférence une fois la nuit la nuit tombée. Ainsi jusqu’au petit matin, ils se livrent à toutes les pratiques de pêche et quittent les eaux ivoiriennes par la suite.

Grâce à la collaboration des pêcheurs artisanaux, des navires clandestins sont de temps en temps arraisonnés par la marine nationale qui ne dispose pas toujours de matériel adéquat pour une bonne surveillance de nos eaux.

La Côte d’Ivoire dispose au sud d’une côte maritime de plus de 600 kms, allant de la frontière ghanéenne, à l’est, au Liberia. Pour les experts, une meilleure surveillance des eaux peut permettre au pays de faire entrer d’importantes ressources financières dans les caisses de l’Etat.

 

Théodore Kouadio- Fraternité Matin



11/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres