REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Port de Conakry : L’exploitation et la gestion confiées au groupe Bolloré

Le premier Ministre Guinéen, a annoncé, tient-on de source médiatique, que l’exploitation et la gestion du port autonome de Conakry seront confiées au groupe français Bolloré, à l’issue  d’une nouvelle convention devant va «aboutir à la construction d’un nouveau terminal à conteneurs, d’un chemin de fer et d’un port sec à Kagbelen ».
Selon le premier Ministre guiéen, cité par la même source, ‘’depuis quelques jours, une campagne de presse insidieuse est menée par l’ancien concessionnaire mettant en cause la transparence de l’opération dans la résiliation de son contrat, consécutive à sa propre défaillance. Cet opérateur s’était engagé à réaliser un programme ferme d’investissement de 93 millions d’euros qu’il n’a pas réalisé. Dès l’installation de mon gouvernement, les autorités du port nous ont signalé les défaillances et les graves manquements du concessionnaire du port qu’une série de rencontres a permis de vérifier. Il convient de rappeler que lors de l’appel d’offre international pour l’attribution de la concession du port, trois compagnies avaient soumissionné: GETMA, BOLLORE, MAERSK. Les conditions d’attribution à Getma ont été contestées dès le départ et en dépit de la réalité, Getma avait été, sur la base de ses propres allégations, considérée comme la société ayant la plus grande expérience et la plus grande capacité financière. Ce qui était totalement infondé. La contestation était dès lors légitime quant à l’attribution de la concession à Getma. C’est dans ces conditions, qu’à l’époque, le Conseil d’Administration du Port Autonome de Conakry en sa séance du 2 janvier 2009, après avoir examiné les termes de référence, les résultats du dépouillement et la convention de concession soumis à son approbation, a décidé l’annulation de la mise en concession du terminal. Le Conseil d’Administration a fait aussi observer au gouvernement les termes léonins de la convention de concession. En effet, la convention exonérait totalement GETMA pendant 25 ans du paiement de tout impôt et taxe alors que la convention signée par le gouvernement donne 380 millions d’euros en impôts et taxes. L’objectif de mon gouvernement est la défense des intérêts de la Guinée et dans ce cadre nous n’avons trouvé d’autres choix que de résilier la concession en faisant appel aux concurrents arrivés 2ème et 3ème lors de l’appel d’offre : ceux-ci ayant décidés de travailler ensemble, un nouvel appel d’offre n’était plus nécessaire conformément aux usages en la matière’’ expliquera le Premier ministre qui est d’ailleurs la première personnalité publique à s’être exprimé sur ce sujet qui alimente actuellement toutes les causeries depuis la résiliation du contrat de concession de GETMA internationale sur le port de Conakry.

REJOPRAO avec Guinéenews



20/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres