REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

PERENNISATION DES RESSOURCES HALIEUTIQUES

Pour protéger et appuyer la pérennité des ressources halieutiques, la banque mondiale et l’État du Sénégal ont signé hier, mardi 24 novembre à Dakar, un accord de financement d’un montant de 15millions de dollars. Par la même occasion la banque a octroyé un don de quatre millions 800 milles dollars pour réduire la dégradation des terres dans le bassin arachidier du Sénégal.

Dans le but d’appuyer le Sénégal à développer et gérer les pêcheries ciblées, réduire la pêche illégale et d’augmenter la valeur ajoutée locale des produits halieutiques, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances, M. Abdoulaye Diop et le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale à Dakar, M. Habib Fetini, ont procéder hier, mardi 24 novembre à Dakar, à la signature d’un Accord de Financement de quinze millions (15 000 000) dollars des Etats Unis d’Amérique et d’un Accord de Don d’un montant de quatre millions huit cent mille (4 800 000) destiné au financement du Projet pilote de Gestion Durable des Terres.

Selon M. Habib Fetini, cet accord de financement est un appui à la pérennisation des ressources halieutiques. Il vise, en effet, à lutter contre la pêche illégale grâce à l’usage de radars, de satellites, des moyens aériens et l’augmentation de la valeur ajoutée locale dans les ressources halieutiques capturées dans le pays.

Abondant dans le même sens, le Ministre d’État Abdoulaye Diop a affirmé que ce financement sera destiné à l’amélioration de la gouvernance des pêches par la mise a niveau des règlements, procédures et pratiques relatifs au secteur, la création d’un pole de développement intégré autour du site de débarquement de Kafountine qui fonctionnera comme une zone économique spéciale. Cet appui servira aussi à la coordination du programme tant au niveau national que régional avec l’harmonisation des politiques de pêches dans la sous région.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Économie et des Finances a, dans le même sillage, affirmé que le Don de quatre millions 800 milles dollars du Fonds pour l’Environnement Mondial est destiné au financement du Projet pilote de Gestion Durable des Terres qui a pour objectif l’amélioration de la production et de la productivité agricoles par la restauration des terres de culture dans le bassin arachidier.

Source Sudonline



25/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres