REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Pêche INN : L’Afrique occidentale subsaharienne perd 49 milliards

Les pêches illicites non déclarées et non réglementées (IIN) représenteraient plus de 50 % de la valeur des prises opérées par les Etats côtiers de l’Afrique occidentale subsaharienne qui perdent ainsi en termes de revenus prés de 49 milliards de FCFA, rapporte la Commission sous régionale des pêches (CRSP) dans un document reçu lundi à l’APS.

Selon le document distribué en marge de la célébration du 25-ème anniversaire de la Commission sous-régionale des pêches, les pêches illicites représentent 40 pour cent des captures en Guinée-Bissau et près de 35 pour cent des captures en Sierra Leone.

L’ampleur des pêches illicites non déclarées et non réglementées, en raison de leur ampleur et de la diversité de leur origine les dégâts, entraîne la raréfaction des ressources halieutiques, avertit le rapport.

’’Les pêches illicites, ajoute-t-il, ne sont pas seulement imputables aux navires industriels. Les pêches artisanales nationales ont aussi une part importante dans le pillage des ressources et la compromission de la régénérescence des espèces’’.

La CRSP regroupe le Cap-Vert, la Gambie, la Gambie, la République de Guinée, la Guinée Bissau, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Leone.



Source Aps (Sénégal)



30/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres