REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Mauritanie-UE: La Commission européenne salue la reprise totale de la coopération avec la Mauritanie

La Commission Européenne salue la décision du Conseil du 25 janvier 2010 rétablissant intégralement la coopération avec la Mauritanie et confirme la relance d’un dialogue politique renforcé avec les différents acteurs politiques mauritaniens.

Le Commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire Karel De Gucht, a déclaré: “
Cette nouvelle décision est un pas décisif vers la reprise intégrale de la coopération qui avait été entamée l’année dernière suite à la mise en œuvre de la plus grande partie de l’accord de sortie de crise entre les différents acteurs politiques.

Un des éléments les plus importants de cette décision est la mise en place d’un dialogue politique régulier et renforcé entre la Mauritanie et l’UE sur des thèmes importants pour la stabilité de la Mauritanie, notamment la gouvernance. La Commission européenne reste disponible pour soutenir les efforts de développement et de réforme en Mauritanie, tout en tenant compte des défis découlant de l’intensification des activités terroristes”.

Cette nouvelle décision permet la mise en œuvre du Programme Indicatif National du 10 ème Fonds Européen de Développement (FED) pour la Mauritanie, signé avant le coup d’Etat d’août 2008. Ce Programme une enveloppe de 156 millions d’euros pour des interventions dans les domaines de la décentralisation et la gouvernance (47M€), infrastructures (56M€), un possible Appui Budgétaire Général (40M€) ainsi que d’autres interventions, entre autre, dans le domaine de la gestion des flux migratoires, pour 13M€.

Le programme indicatif sera revu sur la base des priorités du nouveau gouvernement et d’une analyse de la performance et des besoins. D’autres projets précédemment décidés avant la crise politique, pour un montant supérieur à 100M€, font l’objet d’une reprise depuis la deuxième partie de 2009.

Les contrats en cours, notamment pour des travaux d’infrastructures routières, n’avaient jamais été arrêtés, tout comme les interventions à caractère humanitaire. La Banque Européenne d’Investissement a repris le financement de nouveaux projets, notamment dans le secteur minier (75M€).


SOURCE : European Commission



05/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres