REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Mauritanie-Sénégal: PÊCHE ARTISANALE : Vers le renouvellement des licences

Bientôt les licences de pêche des pêcheurs sénégalais en Mauritanie vont arriver à expiration. Le Conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale du Sénégal envisage d’enclencher le processus de renouvellement avec la fédération nationale de la pêche artisanale de la Mauritanie.

Le Conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale du Sénégal (Conipas) va poursuivre la sensibilisation à Nouakchott où elle va rencontrer son homologue de la Mauritanie, notamment la Fédération nationale des pêches, section artisanale (Fnp). Les deux organisations de pêcheurs professionnels entendent sensibiliser leurs gouvernements, notamment sur la nécessité de baliser pour matérialiser les frontières et éviter des incursions qui coûtent souvent aux pêcheurs des arrestations et la saisie de leurs matériels. L’autre point sur lequel les deux organisations professionnelles vont discuter aussi sera la reconduction des licences de pêches. Celles en cours vont bientôt arriver à terme et il est donc impératif avant cela de s’atteler à leur renouvellement. L’année dernière, le Conipas avait contribué aux négociations qui ont abouti à l’octroi par la Mauritanie de 300 licences aux pêcheurs sénégalais.

Depuis la disparition des 12 pêcheurs guet-ndariens, il y a 12 jours maintenant, les familles des victimes sont sans nouvelle. Ils étaient partis à bord de leur pirogue en haute mer et, depuis lors, plus de leurs nouvelles. Ils ne sont toujours pas revenus. Dans le milieu des pêcheurs, notamment des organisations professionnelles, on se demande encore ce qui est bien arrivé. Mais, certains sont déjà convaincus que les mauvaises conditions climatiques sont la cause de cette disparition. Le mauvais temps, qui a par exemple empêché la poursuite des recherches avant-hier par la direction de la surveillance. Pour marquer sa solidarité, le bureau du Conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale du Sénégal (Conipas) va se rendre aujourd’hui à Saint-Louis. L’organisation appelle les pêcheurs à beaucoup plus de vigilance face aux mauvaises conditions climatiques. « Nous envisageons d’ailleurs de sceller un protocole avec le service météo et la direction des pêches maritimes pour que l’information météo puisse être plus accessible aux pêcheurs », indique Gaoussou Guèye, secrétaire général du Conipas.

A. MBODJ, Le Soleil et Rejoprao



06/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres