REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Mauritanie: 364 millions d’euros pour le développement de la pêche

Le gouvernement mauritanien veut mettre en oeuvre une "stratégie de développement du secteur de la pêche" d'une durée de quatre ans, dont le coût global s'élèvera à 364 millions d'euros, a indiqué mardi l'Agence mauritanienne d'informations (AMI, publique).
Cette annonce a été faite lors d'une réunion de la "commission mixte des pêches sur l'accord de pêche et de partenariat entre la Mauritanie et l'Union Européenne (UE) qui a débuté lundi à Nouakchott et se poursuivra encore quatre jours.
La stratégie élaborée par le ministère des Pêches est "basée sur la bonne gouvernance des pêches à travers l'aménagement des ressources, le renforcement du cadre juridique et institutionnel, l'accroissement des retombées socio-économiques du secteur", explique l'agence.
Selon la même source, "l'amélioration des conditions de vie des populations, la protection de l'écosystème marin, de l'habitat et du littoral et le développement des infrastructures de la pêche" font également partie des points focaux de la stratégie.
L'UE qui contribuera pour 16% au financement de cette stratégie est liée à la Mauritanie par un accord de partenariat signé en mars 2008 dont les retombées pour le développement du secteur sont estimées à 65 millions d'euros pour 2008 et 2009, a affirmé le ministre mauritanien des Pêches.
Le ministre Aghdhafna Ould Eyih a invité la commission européenne à "accompagner la Mauritanie dans son effort d'intégration du secteur par le financement d'actions prioritaires structurantes autres que celles déjà prévues par l'appui sectoriel".
De son côté, M. Hans-Georg Gerstenlauer, Chef de délégation de l'Union européenne à Nouakchott a affirmé que l'accord liant l'UE à la Mauritanie est "à la fois avant-gardiste et exemplaire".
Selon lui, il assure "des revenus significatifs et stables pour le budget du pays", tout en assurant l'approvisionnement du marché européen en poisson.
Près de 200 bateaux européens pêchent dans les eaux mauritaniennes qui sont considérées parmi les plus poissonneuses du monde. La pêche est avec le fer la principale ressource de ce pays pauvre, en grande partie désertique.

Source Afp via marinemarchande.com



24/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres