REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

L'Espagne, à la présidence de l'UE, demande le maintien des subventions à la pêche après 2012

L'Espagne assumera jusqu'au 30 juin la présidence tournante de l'UE. Juste avant le début de sa présidence, le Ministère espagnol en charge de la pêche a envoyé une communication officielle à la Commission Européenne dans laquelle il détaille son point de vue pour la prochaine réforme de la politique commune de pêche. Dans le document, l'Espagne propose de maintenir au-delà de 2012 des subventions au secteur de la pêche, mais elles seraient conditionnées à l'accomplissement d'une série d'objectifs concrets.

Pour ce qui est de la lutte contre la surcapacité de pêche, l'Espagne insiste sur la nécessité d'analyser séparément la situation de chacune des flottes. En termes d'aide, une priorité doit être donnée aux mesures d'appui socio-économique pour les équipages et les secteurs les plus touchés, ainsi que pour les zones côtières dépendantes de la pêche. Les subventions devraient être étendues à certains groupes aujourd'hui exclus, comme les femmes collectrices de coquillages (mariscadoras). Pour l'avenir, les subventions du futur fonds européen pour la pêche devraient tourner autour de quatre axes: renforcer la compétitivité des entreprises, appuyer des mesures environnementales pour garantir la durabilité des opérations, promouvoir le développement des zones côtières et octroyer un appui spécifique à la pêche artisanale. L'Espagne soutient qu'un régime différencié doit être appliqué à la flotte côtière artisanale, ce qui suppose de définir de manière claire ce qu'on entend par pêche côtière artisanale, vu la diversité de ces pêcheries entre les différents États. L'Espagne demande aussi une révision profonde de l'actuel système de gestion, (basé sur les totaux admissibles de captures et quotas), en particulier pour les pêcheries multi-spécifiques, et propose un nouveau modèle basé sur la gestion par l'effort de pêche. Enfin, l'Espagne estime que l'aquaculture doit être intégrée pleinement dans la politique européenne de la pêche et même en devenir un pilier fondamental.

Sources Article de presse, Voz de Galicia, 31 Décembre 2009 via cffa


04/01/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres