REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

DÉLÉGATION DE L’UE A NOUAKCHOTT : COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aujourd'hui, SEM Sidi Ould Tah, Ministre des Affaires Economiques et du Développement, et l'Ambassadeur Hans-Georg Gerstenlauer, Chef de la Délégation de l'Union Européenne  ont signé une nouvelle convention de financement de 750 millions d'ouguiyas. Cet engagement porte à 4,2 milliards d'ouguiyas le montant des investissements prévus par l'Union européenne en Mauritanie pour répondre à la situation de "vulnérabilité alimentaire" à laquelle est confrontée la frange la plus défavorisée de la population.

L'accord signé ce jour porte sur l'allocation de 750 millions d'ouguiyas (2.08 millions d'euros) issus des ressources d'urgence du 9ème Fonds européen de développement, pour des projets visant à lutter contre la malnutrition et l'extrême pauvreté des ménages en Mauritanie. SEM Hans-Georg Gerstenlauer a expliqué "qu'en vue de rompre avec la spirale de la dépendance, nous avons retenu une approche innovante dans le pays. Cette approche propose un système de transfert financier vers les ménages les plus pauvres, couplé avec un accompagnement social soutenu".

Ce projet s'ajoute à 2,701 milliards d'ouguiyas (7,48 millions d'euros) qui ont été récemment attribués par la Facilité européenne alimentaire (food facility) pour 4 projets de relance de la production agricole vivrière, des filières du maraîchage et des céréales traditionnelles, et du petit élevage familial dans huit régions du pays.

Enfin, une initiative visant à renforcer l'accès et la qualité de l'information sur la situation alimentaire et nutritionnelle, a été programmée cette année pour un montant de 720 millions d'ouguiyas (2 millions d'euros).

Pour SEM Hans-Georg Gerstenlauer, "L'Union européenne est très attentive, aux côtés du gouvernement mauritanien au développement de la situation de la vulnérabilité alimentaire. Cette importante contribution est la concrétisation de notre engagement pour l'amélioration de la situation alimentaire et nutritionnelle de la population mauritanienne, tout en renforçant l'autonomie alimentaire du pays".

 

Source: Délégation UE



31/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres