REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Communiqué: Jour de vérité pour les Pays signataires de l’accord de Copenhague

Gland, Switzerland: Ce   Dimanche, dernier délai pour les pays pour  présenter  les objectifs et les détails  de  leurs programmes de réduction des émissions dans le cadre de l’accord de Copenhague,   est l’occasion pour les pays qui avaient  œuvré pour un accord sur le climat de montrer  qu’ils y croient vraiment selon le WWF.  Et de l’avis de Madame Hawa Sow, coordinatrice pour l’Afrique du Programme global sur le climat du WWF :

«  Ce qui s’est passé à Copenhague est dommage et decevant  le moins que l’on puisse dire  et maintenant plus que jamais nous devons agir ensemble pour renforcer notre pouvoir de négociation, ce qui nous permettra de développer des stratégies pour les engagements à venir »

Actuellement l’accord de Copenhague  s’est fixé un but  – mettre l’humanité  en dessous du seuil de danger de  deux degrés  de réchauffement » a indiqué Kim Carstensen, responsable  de l’initiative global du WWF sur le climat.

 

“Dimanche  est le dernier délai que les pays se sont fixes pour présenter ce qu’ils vont faire pour mettre l’humanité hors de la zone de danger »

Carstensen estime que pour la grande majorité des états, cela implique des efforts de plus  dans  leurs engagements.

“ Les  propositions  de réduction qui étaient sur la table à Copenhague nous mettaient clairement dans un monde de plus de 3 degrés ou plus  donc plus chaud, sans même prendre en compte les grandes failles permettant   aux pays de revendiquer des réductions d’émission douteuses, ou des réclamations de compte double »

Selon Carstensen

WWF travaille pour des objectifs  entre 25 – 40 pour cent  du niveau de 1990 d’ici 2020 pour les pays développés.  Pendant le sommet de Copenhague, seule la Norvège avec pour  objectif de réduction de 40 pour cent, avait atteint ce niveau d’ambition. Le japon a annoncé un objectif de moins de 25 pour cent dans l’accord, ce qui n’est pas loin de la marge, tandis que l’Australie cette semaine a déçu en annonçant son intention de rester à un objectif de 5 pour cent de réduction

 

“Pour les Pays développés, qui se sont le plus mobilisés  pour  aboutir à l’accord de Copenhague, nous avons peur qu’il y’ait un gros écart entre leur objectif de maintenir  l’humanité hors du danger climat  et les étapes qu’ils sont prêts à emprunter pour atteindre cet objectif » a déclaré Carstensen

Les pays émergents, le groupe de base  Brésil, Afrique du Sud, Inde et Chine _ la semaine dernière ont annoncé  leur intention de respecter le délai du 31 janvier  avec plus de détails sur les programmes de mitigation volontaire de l’accord.

 

“ C’est une avancée notoire pour ce groupe de grands pays en voie développement. Nous nous attendons  à ce qu’ils annoncent des niveaux d’ambition plus élevés et suivent de façon urgente avec des plans d’action national clairs  pour atteindre cela. A en croire Carstensen

Aujourd’hui  le WWF a publié l’accord de Copenhague : qui analyse comment le monde pourrait commencer  ce voyage à partir de l’accord politique de Copenhague  à un traité international contraignant  au Mexique en Décembre. L’organisation Mondiale pour l’environnement  a aussi indiqué qu’elle s’attendait à des annonces  sur l’aide financière dans le cadre de l’accord pour aider les pays en développement à éviter et faire face au changement climatique.

L’élan de l’Afrique  en direction de Copenhague  était grand et il est venu le temps de faire des messages plus positifs  pour que  le changement climatique soit vu comme un investissement intéressant dans une démarche plus durable, plus juste  et plus équitable.  Mais le changement climatique n’est pas un problème qui disparaitra  mais un problème  qui va empirer  et plus dur à gérer plus on reporte les actions efficaces à mener. Selon Hawa Sow.

 

Source: Birima Fall, Communication Manager WWF WAMER
Dakar, Sénégal



30/01/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres