REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Accord de coopération scientifique et académique IMROP-UBO : COMMUNIQUE DE PRESSE

La diversité des missions de recherche de l’IMROP et sa place dans le dispositif de gestion et de conservation des ressources et de l’environnement aquatiques lui imposent le développement d’une stratégie cohérente de partenariat fondée sur le principe du respect mutuel et participant au renforcement de sa présence dans les réseaux internationaux de recherche. C’est ainsi que très tôt, L’IMROP a initié des coopérations scientifiques avec des partenaires variés comme, le Parc National du Banc d’Arguin, l’Université de Nouakchott, des instituts de recherches océanographiques des pays du Maghreb et des pays membres de l’actuelle Commission sous-régionale des Pêches ainsi que des organismes scientifiques des pays du nord comme l’IRD (France), le RIVO (Pays-Bas), IEO (Espagne), etc.

L’accord cadre de coopération scientifique et académique signé le 05 novembre 2009 à Brest (France), entre Pascal OLIVARD président de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et Mamoudou Aliou DIA directeur de l’IMROP rentre en droite ligne dans cette dynamique partenariale qui inclut les pôles universitaires. A travers cet accord, la coopération scientifique entre l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) et l’IMROP va se renforcer dans les domaines de la recherche, de l’observation de l’environnement marin et de la formation de haut niveau en océanographie. De manière plus concrète, elle se matérialisera à travers les actions communes suivantes :

Participation des chercheurs des deux instituts dans des projets collaboratifs communs ;

Renforcement de la collaboration dans les domaines de la formation dans différentes disciplines liées à l’océanographie (écologie, biologie, économie, géographie, chimie, etc.)

Echange de stagiaires, de doctorants, étudiants et chercheurs entre les deux instituts

Création d’un observatoire océanographique en Mauritanie, où l’IUEM apportera une expérience internationalement reconnue en matière de suivi environnemental ;

Notons qu’avant même la signature de cet accord, les deux unités mixtes de recherche de l’IUEM que sont le LEMAR et AMURE collaborent déjà très étroitement avec l’IMROP respectivement dans les domaines des sciences de l’environnement et de l’économie des pêches. Les travaux scientifiques entrepris en commun ont pour objectif la définition d’indicateurs biologiques, écologiques, économiques et sociaux qui permettent le suivi et la protection des habitats naturels (écosystème marins). Ils doivent contribuer au développement de l’approche éco systémique des pêches inscrite dans le dernier plan quinquennal de recherches de l’IMROP.

Source : SOW Amady Chef SIC IMROP Courriel: tijouceddo@yahoo.fr

 

 



12/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres