REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

Sahel : Production céréalière en hausse de 4% mais le spectre de la crise plane pour 2016

 

Les perspectives de la production céréalière au Sahel pourraient connaitre une hausse de 4% par rapport à l’année dernière, a-t-on appris vendredi de source d’Agrhymet mais elles n’écartent pas néanmoins, le spectre des crises pour l’année 2016.

Selon un avis rendu public à la suite de la réunion régionale de concertation technique pour la validation des bilans céréalier et alimentaire  ex-post 2014/2015 et prévisionnels 2015/2016 des pays du CILSS et de la CEDEAO, tenue du 23 au 25 novembre 2015 à Niamey au Niger dont les résultats de production n’ont pas été communiqués, « la production céréalière globale de la région est d’environ 58 127000 tonnes. Elle est en hausse de 4% par rapport à celle de l’an passé et de 12% par rapport à la moyenne des 5 dernières années » assure-t-on de même source.

Cet avis note également que les marchés « sont globalement bien approvisionnés dans la région » soulignant, cependant, que « les enquêtes réalisées en période de soudure dans certains pays font apparaître l’existence des prévalences de la Malnutrition Aigüe Globale (MAG) au-dessus des seuils d’alerte et ou d’urgence dans des régions en Gambie, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Nigéria ». Ainsi «entre janvier et  octobre 2015, plus de 910 000 enfants malnutris aigus sévère ont été dépistés et traités dans les pays du Sahel. En outre, les experts indique s’agissant de la vulnérabilité de la région à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle que « l’analyse du Cadre Harmonisé fait ressortir que 8,1 millions de personnes classées en insécurité alimentaire et nutritionnelle entre octobre et décembre 2015 dans l’ensemble des 17 pays analysés dont 5 millions au Nord Nigéria. Parmi ces populations, 910 000 personnes sont en situation d’urgence au Mali, au Niger, au Nord Nigéria et au Tchad du fait l’insécurité civile qui perturbe le fonctionnement des marchés et entrainant une érosion des moyens d’existence des populations dans les zones affectées ».

L’alerte est même donnée pour la prochaine période de soudure (juin à août 2016) au Sahel où pourrait ressurgir des « situations de crise alimentaire et nutritionnelle » menaçant «  l’ensemble des 17 pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, près de 10,8 millions personnes, dont 980 000 personnes en situation d’urgence alimentaire et nutritionnelle »            



28/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres