REJOPRAO-Mauritanie!

REJOPRAO-Mauritanie!

La CE annonce l’octroi d’une aide humanitaire de 145 millions d’euros en faveur de 7 pays dans la région du Sahel (communiqué)

Lors d’une visite qu'il va effectuer ce jour au Niger, le commissaire Christos Stylianides va annoncer l'octroi d'une aide humanitaire de 145 millions d’euros en faveur de la région du Sahel en 2016 La Commission européenne va annoncer l'octroi d'une aide humanitaire de plus de 145 millions d’euros en faveur de la région africaine du Sahel en 2016 pour répondre aux besoins fondamentaux de la population, lutter contre la malnutrition et fournir de la nourriture aux personnes les plus vulnérables.

«Sauver des vies reste la première priorité de l’UE au Niger et dans la région du Sahel. Notre nouvelle enveloppe humanitaire permettra de fournir des soins nutritionnels et de santé élémentaires aux jeunes enfants et à leurs mères, de l’eau, du matériel d'assainissement et d’hygiène ainsi que de la formation et un soutien aux centres de santé. L’UE travaille main dans la main avec les organisations humanitaires pour aider les personnes les plus vulnérables», a déclaré le commissaire Christos Stylianides, qui se rend aujourd'hui au Niger pour évaluer des projets d’aide financés par l’UE.

Une montant important, s'élevant au total à 29 millions d’euros, sera alloué aux populations les plus vulnérables au Niger. Le pays est confronté à une insécurité alimentaire aiguë persistante, à la malnutrition infantile et aux déplacements de populations fuyant les conflits au Mali et au Nigeria voisins.

D’une manière générale, une aide financière sera apportée à ceux qui en ont besoin dans 7 pays: Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Sénégal, Tchad et Cameroun. Le Sahel est l’une des régions les plus pauvres au monde, avec 2 millions d’enfants souffrant de malnutrition sévère et plus de 6 millions de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

aideeuropéenne.JPG

 

Contexte

L’aide humanitaire de l’UE en faveur de la région du Sahel en 2016 aura pour objectif de répondre aux besoins immédiats provoqués par les conflits et la malnutrition aiguë, et de contribuer aux efforts de renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables. Elle sera aussi utilisée pour répondre aux besoins de base des personnes touchées par les conflits grâce à la fourniture de nourriture, de soins de santé, d’abris et de protection. La région du Sahel reste confrontée à une crise alimentaire et nutritionnelle. Les perspectives pour 2016 sont préoccupantes, les études menées en 2015 indiquant une augmentation continue du nombre d’enfants souffrant de malnutrition grave dans de nombreux pays de la région. La situation dans le nord du Nigeria, au Niger, au Tchad et au Mali est critique. Les besoins d’urgence au Sahel persisteront si l'on ne s'attaque pas aux causes profondes de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition et que la résilience des populations les plus vulnérables IP/16/2444 n'est pas renforcée. L'Union européenne a soutenu la création de l'Alliance Globale pour l’Initiative Résilience (AGIR) en Afrique de l'Ouest, qui s'est fixé un objectif de «faim zéro» d'ici à 2032.

Source Ue

 



18/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres